Crash du vol Rio-Paris: «Une grande part» de l’épave a été retrouvée et des corps localisés

Avec Reuters

— 

«Une grand part» de l'Airbus A330-203 d'Air France qui s'est abîmé en juin 2009 au large du Brésil, avec 228 personnes à bord, a été retrouvée, a déclaré ce lundi Nathalie Kosciusko-Morizet.

«On avait déjà retrouvé la dérive, des morceaux épars, mais là, on a retrouvé une part importante de l'avion, entourée par des débris», a déclaré la ministre de l'Ecologie et des Transports sur France Inter.

Des corps localisés

«Je ne suis pas technicienne mais tout n'a pas explosé, il y a une partie de l'habitacle et dans cette partie de l'habitacle, il y a des corps», a-t-elle dit. «Il y a des identifications possibles».

La ministre, comme le secrétaire d'Etat aux Transports Thierry Mariani, a refusé de préciser le nombre de corps découverts. «On garde un certain nombre de détails pour les familles des victimes», a dit Thierry Mariani sur France Info, ajoutant que cette découverte était «une surprise».

Espoir de retrouver les boïtes noires

La partie l'avion localisée «est restée assez en forme en quelque sorte, en une pièce», «ce qui laisse espoir aux enquêteurs de localiser les boîtes noires», a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet. Depuis que l'appareil s'est abîmé au large du Brésil le 1er juin 2009 - il transportait notamment 72 Français et 59 Brésiliens -, quatre séries de fouilles en mer se sont déroulées. La dernière phase, entamée le 25 mars, s'est révélée fructueuse dans un délai très rapide.

Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), qui est chargé de l'enquête technique sur l'accident du vol AF 447 Rio-Paris, avait annoncé dimanche soir que des éléments de l'appareil avaient localisés «dans les dernières vingt-quatre heures».