Jugé pour ne pas avoir vacciné ses vaches

— 

Le jugement sera rendu le 12 mai. Thomas Ollagnon, agriculteur bio à Echalas était jugé hier devant le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir refusé en 2009 de vacciner ses vaches contre la fièvre catarrhale ovine, dite « maladie de la langue bleue », comme l'imposait l'Etat. « Ce vaccin engendre de nombreux effets secondaire. Ce qu'on souhaite, c'est avoir le choix, comme la grippe pour les humains », souligne Thomas Ollagnon. « Cette maladie existe depuis des centaines d'années et n'est pas contagieuse pour l'homme », rappelle Samuel Richard, animateur à la Confédération paysanne du Rhône. Si ce procès est une première à Lyon, d'autres agriculteurs avaient déjà été jugés ces derniers mois en France, provoquant une fronde du milieu agricole. Et depuis novembre 2010, le vaccin n'est plus obligatoire. « C'est une bonne nouvelle. Mais nous pensions que l'Etat annulerait ses poursuites judiciaires. Ce qui n'a pas été le cas », regrette l'agriculteur.
à Lyon, Carole bianchi.