La fille d'Uderzo (Astérix) porte plainte contre X pour abus de faiblesse

JUSTICE Elle accuse l'entourage de son père d'avoir brisé sa famille...

© 2011 AFP

— 

Albert Uderzo, pose près d'une esquisse d'Astérix au Musée Cluny à Paris, en octobre 2009
Albert Uderzo, pose près d'une esquisse d'Astérix au Musée Cluny à Paris, en octobre 2009 — AFP PHOTO / BERTRAND GUAY

La fille d'Uderzo, l'un des créateurs d'Astérix avec le scénariste René Goscinny, a porté plainte contre X, soupçonnant l'entourage de son père d'abus de faiblesse, indique Le Parisien dans son édition de ce mardi.

«C'est une décision douloureuse mais je veux que la justice établisse que mes parents ont été victimes d'aigrefins qui ont pillé et brisé une famille», déclare Sylvie Uderzo au journal.

«Quand cette preuve sera faite, j'espère que mon père posera à nouveau ses yeux sur moi. Il a 84 ans, ma mère en a 78», indique encore la fille d'Albert Uderzo qui a été entendue ce mardi et vendredi derniers par la brigade de la répression de la délinquance économique (BRDE) dans le cadre de sa plainte, selon la même source.

Elle a vendu ses droits sur Astérix

Sylvie Uderzo, 54 ans, a travaillé pendant 20 ans aux éditions Albert René, qu'elle a fini par diriger, avant d'en être brutalement licenciée pour faute lourde en 2007. Elle attribue cette «brutalité» procédurière au nouvel entourage de son père.

Elle a récemment vendu les derniers 40% des droits d'Astérix à l'éditeur Hachette Livre (groupe Lagardère) qui détient désormais la totalité des droits de la holding familiale pour les 33 tomes de la série, après avoir repris les parts d'Albert Uderzo (40%) et de la fille de René Goscinny (20%).

Pour connaître la réaction d'Albert Uderzo, cliquez-ici.