Bientôt deux tirages par semaine à l'Euro Million

© 2011 AFP
— 

Sept ans après son lancement, les neuf pays de l'Euro Millions proposeront à partir du 10 mai un second tirage hebdomadaire et une nouvelle grille de numéros pour «prolonger le succès» de cette loterie, le plus grand jeu du monde.

Les dix loteries des neuf pays (France, Espagne, Royaume-Uni, Luxembourg, Belgique, Suisse avec deux loteries, Portugal, Irlande, Autriche) viennent de signer un accord en ce sens après deux ans d'études et de négociations.

20 millions de joueurs par semaine

Euro Millions est aujourd'hui le plus grand jeu multi états dans le monde, devant l'américain «Power Ball». Il est proposé à 200 millions d'habitants en Europe et compte au minimum 20 millions de joueurs par semaine.

Désormais au tirage hebdomadaire du vendredi soir, s'ajoutera un tirage le mardi soir. Le tirage du 10 mai sera doté d'une cagnotte de 100 millions d'euros.

La nouvelle grille proposera toujours cinq numéros sur 50 mais deux étoiles parmi 11 (neuf auparavant) à cocher, permettant «d'atteindre des jackpots plus variés et plus attractifs, une attente exprimée par les joueurs», selon La Française des Jeux (FDJ), à l'initiative de la création d'Euro Millions en février 2004 avec Camelot (Royaume-Uni) et Loterias y Apuestas del Estado (Espagne).

Cagnotte record: 183,5 millions d'euros

«Ce second tirage hebdomadaire est le résultat d'une analyse convergente des neuf pays de l'Euro Millions pour prolonger le succès d'Euro Millions», a expliqué à l'AFP le PDG de la FDJ Christophe Blanchard-Dignac.

Les gagnants au premier rang (5 bons numéros et 2 étoiles) remporteront en moyenne une cagnotte de 53 millions d'euros (35 en moyenne depuis 2004). Euro Millions débute avec un jackpot de 15 millions qui progresse à chaque tirage s'il n'est pas remporté, jusqu'à un plafond de 185 millions.

La cagnotte record du jeu (183,5 millions d'euros, le 3 février 2006) avait été partagée entre deux Français et un Portugais.

La France à la première place des ventes

Le nouvel Euro Millions proposera davantage de lots, grâce à la création d'un nouveau rang de gains à partir de deux bons numéros. Une innovation qui permettra de doubler le nombre de grilles gagnantes en Europe, qui passera d'environ 1,9 million à 4,6 millions par semaine.

En 2010, le jeu a enregistré plus de 5 milliards d'euros de mises (+ 1% par rapport à 2009) et 2,5 milliards de gains ont été redistribués (2,4 mds en 2009). La France pointe à la première place des ventes (21,9%), devant l'Espagne (21,1%), le Royaume-Uni (21 %), le Portugal (17,5%) ou la Belgique (6,9%).

12 milliards d’euros de gains gagnés depuis 2004

Quatrième pays pour le montant annuel des mises, le Portugal détient pourtant la première place de la moyenne annuelle des mises par habitant à 91,6 euros précédant le Luxembourg (65,6 euros), la loterie suisse allemande (50,4 euros), la loterie suisse romande (35,5 euros). La France (16,5 euros) et le Royaume-Uni (13,8 euros) occupent les deux dernières places.

Depuis 2004, les joueurs ont remporté plus de 12 milliards d'euros de gains. Plus de 250 gagnants européens ont décroché le jackpot. Le record de gain est détenu depuis le 8 octobre 2010 par un Britannique avec 129.818.431 euros.

Plus de 3,5 millions de joueurs jouent à Euro Millions chaque semaine en France, qui comptabilise le plus grand nombre de grands gagnants (26% du total des gagnants au rang 1). En 7 ans, le jackpot a été remporté 62 fois en France. Le record de gain est de 100 millions d'euros, remporté par un groupe de 15 amis des Bouches-du-Rhône en septembre 2009.