Nouvelles poursuites disciplinaires contre le juge Renaud Van Ruymbeke

Avec Reuters

— 

Le ministère de la Justice a relancé des poursuites disciplinaires contre le juge d'instruction Renaud Van Ruymbeke, qui conduit des procédures menaçant l'Elysée, a indiqué ce mercredi une source judiciaire.

Le juge, qui risque en théorie la révocation, avait reçu au début de cette procédure en 2006 le soutien des syndicats de magistrats. Les poursuites avaient été ajournées en 2007 mais ont repris au début de l'année, comme l'écrit Le Monde de jeudi.

Renaud Van Ruymbeke a été, juste avant cette décision ministérielle, chargé de l'enquête sur une éventuelle affaire de corruption lors de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995, dont Nicolas Sarkozy était le porte-parole. Cette affaire pourrait être indirectement à l'origine de l'attentat de Karachi, au Pakistan, où ont péri onze Français en 2002. Les poursuites disciplinaires ont trait à l'affaire des fausses listes de comptes bancaires de la société Clearstream, listes que Renaud Van Ruymbeke a reçues en 2004 des mains du dirigeant d'EADS Jean-Louis Gergorin.