Appel dans le Nouvel Observateur contre le débat sur la laïcité

© 2011 AFP

— 

La publication Respect Mag, qui milite pour la promotion de la diversité, lance jeudi dans le Nouvel Observateur un appel demandant au gouvernement de "renoncer au débat" sur la laïcité, qualifié de "débat-procès de l'islam", prévu le 5 avril à Paris.

"Dans un climat de forte poussée de l’extrême droite, après le fiasco du débat sur l’identité nationale qui a libéré la parole raciste, nous estimons ce nouveau débat biaisé, stigmatisant et susceptible de mettre en péril une cohésion sociale déjà largement mise à mal par la politique actuelle", estime Respect Mag.

"Nous demandons au gouvernement de renoncer à ce débat", plaide le magazine.

"Religieux, croyants ou non-croyants d’héritage islamique, mais citoyens avant tout, nous tenons à réaffirmer haut et fort nos convictions républicaines et laïques. Nous faisons aujourd’hui entendre notre voix unie, parce que nous refusons d’être des boucs émissaires, victimes de stratégies électoralistes pernicieuses", argumente-t-il.

Parmi les dizaines de signataires de l'appel figurent le rappeur et écrivain Abd al Malik, l'ancien résistant Raymond Aubrac, la première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry, la réalisatrice Yamina Benguigui, l'écrivain Tahar Ben Jelloun, l'entrepreneur et mécène Pierre Bergé, le philosophe Abdennour Bidar, ou encore Marouane Bouloudine, président de Mosaic, une fédération laïque des citoyens de sensibilité musulmane.