Syrie: Les forces de sécurité tirent sur des centaines de jeunes

REVOLTE Le pays est secoué par une vague de contestation du pouvoir en place depuis plusieurs jours...

C. F. avec Reuters

— 

Des manifestants près de la mosquée Omari, à Deraa en Syrie le 22 mars 2011.  
Des manifestants près de la mosquée Omari, à Deraa en Syrie le 22 mars 2011.   — REUTERS/Khaled al-Hariri

Les forces de l'ordre syriennes ont ouvert le feu ce jeudi sur des centaines de jeunes, à Deraa. Cette ville du sud du pays est l'un des épicentres de la contestation du pouvoir en place. D'après un premier bilan, il y a au moins quinze morts parmi les manifestants.

«Les forces de sécurité ont ouvert le feu et des corps sont tombés dans les rues», a déclaré l'un des témoins à Reuters.

Au terme de six jours de troubles contre le régime du président Bachir al Assad, une douzaine de personnes ont par ailleurs été tuées par les forces de sécurité, selon un groupe de défense des Droits de l'homme.

Les forces de sécurité ont donné l'assaut dans la nuit de mardi à mercredi à la mosquée Omari. La veille, des centaines de personnes avaient manifesté dans les rues de la ville au cri de «Liberté», slogan commun à tous les troubles et attroupements recensés dans tout le pays depuis quelques jours, y compris à Damas, la capitale.