Création d'une ballerine Repetto dont les recettes iront aux victimes du séisme

© 2011 AFP

— 

Le PDG de la marque de luxe française Repetto, Jean-Marc Gaucher, a annoncé jeudi à Bordeaux son intention de créer une ballerine dont l'ensemble des recettes sera reversé aux associations d'aide aux victimes du séisme et du tsunami au Japon.

"Nous allons développer une ballerine spécifique pour le Japon et notre objectif est de verser 200.000 euros" en faveur de ces associations, a indiqué M. Gaucher à l'AFP.

Le Japon est le premier pays importateur de la marque de luxe française Repetto, fabricante de ballerines et accessoires de danse.

"Nous réalisons dans ce pays, où nous avons près d'une dizaine de boutiques, plus de 10% de notre chiffre d'affaires", a expliqué M. Gaucher, qui inaugurait jeudi à Bordeaux une boutique Repetto.

"Le séisme aura très certainement une incidence pour notre marque, mais je m'en moque un peu car l'incidence pour eux est beaucoup plus importante", a souligné M. Gaucher.

Le site de production des ballerines et chaussons Repetto est situé à Saint-Médard d’Excideuil (Dordogne) qui compte 150 salariés. Elle produit plus de 2.500 paires de chaussures par jour.

La marque, rachetée en 1999 par M. Gaucher, a multiplié son chiffre d’affaires par huit en dix ans pour atteindre 40 millions d’euros.