Le «militant de la nudité» condamné à un mois de prison pour exhibitionnisme

E.O.

— 

Il s’était promené en tenue d’Adam sur une plage d’Hendaye (Pyrénées-Atlantiques) en 2009, le voilà à l’ombre. Le journal Sud-Ouest raconte qu’un homme de 53 ans a été condamné ce jeudi par la cour d’appel de Pau à un mois de prison ferme pour exhibitionnisme en récidive pour cette promenade effectuée «à la vue de nombreuses familles».

Le condamné plaide de son côté qu'il «n'y a rien de sexuel dans la nudité». Lors de l’audience, en janvier dernier, il s’était d'ailleurs présenté comme un «militant de la nudité», qui voulait avertir «les gens pour qu'ils ne se laissent pas emporter par les courants de la tradition et de la religion». Une intention louable qui n’a pas convaincu les juges, qui l’avaient déjà condamné en première instance en 2010.

Le «militant» s’était déjà fait connaître en 2008 à San Sebastian, en Espagne. Il avait été arrêté alors qu’il roulait à vélo, dans le centre-ville, dans le plus simple appareil. Mais les magistrats ibériques avaient été plus cléments, estimant que l’intéressé n’avait «pas cherché à attirer l'attention des mineurs, ni réalisé d'incitation ou de proposition à caractère sexuel».

L’avocate du condamné à d’ores et déjà annoncé que son client souhaitait se pourvoir en cassation.