Décès suspects de deux personnes âgées dans le Gard, une enquête ouverte

© 2011 AFP

— 

Une enquête pour «recherche des causes de la mort» a été ouverte par le parquet de Nîmes après les décès suspects, lundi et mardi, de deux pensionnaires d'une maison de retraite de Vergèze (Gard), a indiqué mercredi le parquet. Les deux victimes ont souffert de troubles digestifs avant de décéder.

Dans la nuit de lundi à mardi, une femme de 84 ans est décédée à la maison de retraite «la Pinède», un établissement médicalisé de Vergèze accueillant 80 pensionnaires. Avisés mardi après-midi, les gendarmes de la brigade de recherches de Vauvert ont appris qu'un autre pensionnaire, un homme de 77 ans, était décédé lundi au centre hospitalier universitaire de Nîmes, où il avait été hospitalisé quelques heures plus tôt.

Prélèvements sur des plateaux repas

Lors de leurs investigations, les enquêteurs ont également découvert qu'une dizaine d'autres pensionnaires de la maison de retraite avaient présenté dimanche des troubles digestifs, sans être hospitalisés.

Des troubles, qui ont fait l'objet de soins et qui étaient en passe d'être réglés mercredi, selon le parquet.

«A ce stade, nous ne pouvons pas encore donner de conclusions car nous sommes toujours dans l'attente des résultats des prélèvements qui ont été effectués sur les plateaux-témoins saisis par les enquêteurs ainsi que sur les corps des deux personnes décédées», a déclaré à un correspondant de l'AFP Robert Gelli, procureur de la République de Nîmes.

Plainte contre X

Le résultat des analyses devrait être connu en fin de semaine. Une autopsie des corps des victimes sera en outre pratiquée jeudi ou vendredi au plus tard.

«Des auditions sont toujours en cours pour déterminer les conditions dans lesquelles les repas ont été confectionnés, mais aussi sur la qualification des différents personnels qui sont intervenus et sur les mesures d'hygiène pratiquées dans l'établissement», a ajouté le procureur.

Les enquêteurs ont entendu mardi la direction, les médecins et les employés de la maison de retraite et devraient, à partir de jeudi, interroger les pensionnaires. Selon une source proche de l'enquête, la famille d'un des deux pensionnaires décédés a porté plainte contre X mercredi après-midi.