Florence Cassez: La Cour Suprême mexicaine se déclare compétente pour examiner son recours

JUSTICE Mais elle n'est pas tenue par un délai...

© 2011 AFP

— 

Florence Cassez.
Florence Cassez. — HR/WY

La Première chambre de la Cour suprême du Mexique s'est déclarée «compétente» pour examiner le recours en révision du procès de Florence Cassez, condamnée à 60 ans de prison pour enlèvements, a indiqué mercredi à l'AFP Me Agustin Acosta, l'avocat mexicain de la Française.

«La Première Chambre se déclare compétente pour connaître du recours en révision interjeté par la plaignante, recours admis sous la réserve des motifs que la Chambre pourrait prendre en considération pour déterminer sa non-recevabilité», indique la Chambre dans une décision datée du 10 mars et officiellement notifiée le 11 mars dernier.

«Une bonne chance d'être examiné sur le fond»

Pour Me Acosta, les deux premiers obstacles ont été passés: le 9 mars la transmission directe du dossier à la Première chambre par le Président de la Cour suprême, puis la déclaration de compétence de cette Chambre. Cet organisme n'a pas de délai pour faire connaître sa décision.

«Le recours a maintenant une bonne chance d'être examiné sur le fond, c'est-à-dire sur les questions de constitutionnalité qui ont été soulevées», a dit Me Acosta à l'AFP.