L'artisanat plein cadres

DELPHINE bancaud

— 

Michel Soler, ancien chef de projet informatique , est devenu artisan pâtissier.
Michel Soler, ancien chef de projet informatique , est devenu artisan pâtissier. — P. MAGNIEN / 20 MINUTES

Sept jours pour se renseigner sur les métiers de l'artisanat et imaginer une reconversion. La Semaine nationale de l'artisanat, qui s'ouvre aujourd'hui, risque fort d'attirer de nombreux cols blancs. Car en 2010, 56 % des artisans étaient d'anciens cadres, selon l'Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat. Une tendance en hausse, selon Sylvaine Pascual, coach en reconversion. « Il s'agit souvent de cadres brillants, mais qui ne sont plus épanouis dans leur travail et sont en quête de sens. Ce changement de cap est aussi dû à un mal-être en entreprise de plus en plus prégnant. Par ailleurs, la crise a favorisé le passage à l'action, car de nombreux cadres licenciés ont pris le temps de se former à leur nouveau métier », constate-t-elle.

« On crée sans cesse »
Michel Soler, 38 ans, ancien chef de projet informatique dans une SSII marseillaise, a sauté le pas en 2005. « Mon ancienne vie était stressante, je devais toujours faire le pompier chez les clients. Alors quand mon père a décidé de partir en retraite, j'ai tout plaqué pour prendre sa succession et devenir pâtissier. J'ai passé mon CAP pâtisserie et j'ai appris sur le tas. Même si je travaille de 3 h à 20 h tous les jours, avec deux heures de pause dans la journée, je suis ravi de ma reconversion. Exercer un métier de bouche est passionnant, car je crée sans cesse de nouveaux produits et je fais plaisir à mes clients. »

événement

Pour connaître le programme de la Semaine nationale de l'artisanat qui démarre aujourd'hui dans toute la France et s'achevera le 18 mars, rendez-vous sur : semaine-nationale-artisanale.fr.