Viol collectif dans un train: 10 à 14 ans de réclusion pour 5 des 8 accusés

- © 2011 AFP

— 

Des peines allant de 10 à 14 ans de réclusion ont été prononcées ce  jeudi par la cour d'assises des mineurs des Yvelines à l'encontre de cinq des huit jeunes hommes jugés pour le viol collectif d'une jeune fille dans un train en 2009.

Les trois autres accusés, qui comparaissaient pour ne pas être intervenus, ont écopé de 2 ans de prison avec sursis. François Gerber, avocat d'un accusé condamné à 13 ans de réclusion, a estimé que les peines étaient «extrêmement lourdes», ajoutant qu'il y avait «matière à interjeter appel».

Agés de 16 à 18 ans au moment des faits

«C'est excessif quand on sait que ce sont des jeunes élevés dans des conditions difficiles qui sont celles des Mureaux et dont on sait qu'ils ne bénéficient pas d'une éducation classique, ils ressortiront comme des criminels endurcis», a-t-il dit.

«Je suis satisfait car ce sont des peines importantes et tous (les cinq) ont été condamnés pour viol et agression sexuelle», a déclaré Patrick Maisonneuve, l'avocat de la victime. «Ils n'ont pas assumé, ce que j'ai regretté et ce qui est toujours préoccupant pour la suite car assumer c'est faire un premier pas vers la prise de conscience», a-t-il poursuivi.

Mercredi, l'avocat général avait requis 18 ans de réclusion criminelle contre 3 des jeunes auteurs, 15 ans contre deux autres et 2 ans avec sursis pour les trois derniers accusés. Agés de 16 à 18 ans au moment des faits, ils étaient accusés d'avoir participé au viol d'une lycéenne de 18 ans en avril 2009 dans un train entre Poissy et Les Mureaux (Yvelines).