France Télécom: Le moral des salariés s'améliore

B. T.

— 

Selon une enquête réalisée et présentée mardi par l’Institut CSA, le moral des employés de FranceTélécom se serait nettement amélioré. C’est ce que rapporte Le Parisien dans son édition de ce mercredi. Au total, 51% des salariés sondés affirment que «la condition de vie au travail chez l’opérateur est identique à celle d’autres sociétés. 33% la trouvent même meilleure.»

 Bruno Mettling, le DRH de France Telecom, s’est félicité de cette évolution substantielle: «Sans ambiguïté, les collaborateurs ressentent une amélioration globale de la situation.»

Les syndicats dubitatifs

Certains points resteraient cependant à améliorer, notamment le manque de vision sur les perspectives d’évolution professionnelle, l'insuffisance de marge de manœuvre des manageurs de proximité, ou le sentiment d’opacité au sujet des rétributions et promotions. Le groupe «est à mi-chemin» du parcours à accomplir pour panser ses plaies, a estimé Bruno Mettling.

L’optimisme reflété par ce sondage n’est pas partagé par tout le monde. Patrick Ackermann, du syndicat SUD-PTT, a critiqué les résultats du baromètre.  «Il écrase toutes les tendances. Par exemple, on sait qu’il y a un fort niveau de stress pour les salariés confrontés aux clients, ce que ne montre pas l’indicateur», a-t-il assuré.

Trente-cinq salariés de France Télécom se sont suicidés entre 2008 et 2009. Une information judiciaire a été ouverte en avril 2010   pour déterminer si ce passage à l’acte était lié aux conditions de travail au sein de l’entreprise.