14 millions d'euros de bijoux retrouvés près de Paris

FAIT DIVERS Les bijoux étaient coulés dans du béton...

C.C.
— 
VILLARD / SIPA

Deux ans après l’arrestation des braqueurs de la joaillerie Harry Winston, à Paris, les enquêteurs ont fait main basse mardi sur une partie du butin qui n’avait pas été retrouvée, rapporte France Info.

Dix-neuf bagues et trois boucles d’oreille, d’une valeur de 14 millions d’euros, ont été retrouvées, coulées dans du béton, dans un égout de récupération des eaux fluviales d’un pavillon de la banlieue parisienne.

La plus grande partie des bijoux volés, d’une valeur totale de 85 millions d’euros, a désormais été récupérée. Les braqueurs, eux, sont déjà sous les verrous. «Neuf personnes avaient été mises en examen, et incarcérées, en juin 2009, dont le chef présumé de la bande», indique France Info. Le casse avait eu lieu, avenue Montaigne, en décembre 2008.