Joggeuse disparue: Ouverture d'une information judiciaire pour meurtre

ENQUÊTE atricia Bouchon a disparu depuis deux semaines...

© 2011 AFP

— 

Un hélicoptère de la gendarmerie participe aux recherches de Patricia Bouchon, la joggeuse disparue près de Bouloc (nord de la Haute-Garonne), le 16 février 2011.
Un hélicoptère de la gendarmerie participe aux recherches de Patricia Bouchon, la joggeuse disparue près de Bouloc (nord de la Haute-Garonne), le 16 février 2011. — F. SCHEIBER / 20 MINUTES

L'enquête de flagrance se termine, mais les investigations continuent. Comme évoqué vendredi, le procureur de Toulouse a ouvert ce lundi une information judiciaire pour meurtre dans l'affaire de la disparition de Patricia Bouchon, la joggeuse de Bouloc (Haute-Garonne) dont on est sans nouvelles depuis deux semaines, a-t-il indiqué à l'AFP.

Acte criminel

«Une information judiciaire contre X vient d'être ouverte pour homicide volontaire», a annoncé le procureur Michel Valet. Les investigations seront à présent menées sous la conduite de la juge d'instruction Nicole Bergougnan, a-t-il précisé. Elle devra tenter d'élucider la mystérieuse disparition de Patricia Bouchon, cette mère de famille de 49 ans qui n'est plus réapparue depuis qu'elle a quitté son domicile le 14 février à 4h30.

Comme tous les matins, elle est sortie avant l'aube pour aller faire son jogging matinal sur les routes de campagne. Il ne fait plus guère de doute pour les enquêteurs qu'elle a été victime d'un acte criminel, comme en témoigne la qualification d'homicide volontaire retenue par le procureur.