Explosion d'une maison à Saint-Jean-d'Angély: Une troisième personne est décédée

FAIT DIVERS L'habitation a été dévastée par la déflagration sans doute due au gaz...

© 2011 AFP

— 

Une octogénaire est décédée mercredi à l'hôpital de Saint-Jean-d'Angély, portant à trois le nombre de personnes qui ont péri à la suite de l'explosion, probablement due au gaz, d'une maison, mardi dans cette commune de Charente-Maritime, a-t-on appris de source hospitalière.

Un homme de 88 ans, qui occupait la maison où s'est produite la déflagration, est mort mardi matin ainsi qu'une femme de 77 ans qui se trouvait dans une maison mitoyenne.

L'épouse de l'octogénaire, âgée de 89 ans, avait été hospitalisée dans un état grave mais elle a succombé à ses blessures mercredi, a indiqué à l'AFP Stéphane Michaud, directeur des soins de l'hôpital.

Un homme, dont l'âge n'a pas été précisé, était toujours hospitalisé mercredi à Saint-Jean d'Angély mais son état n'inspire pas d'inquiétude, a ajouté le responsable hospitalier.

L'explosion, probablement due au gaz, "a totalement détruit une maison", selon les pompiers, et rendu inhabitables plusieurs maisons des alentours.

Selon Sylvie Salade, adjointe au maire aux affaires sociales de Saint-Jean, une quarantaine de maisons ont été touchées ou endommagées par l'explosion. Un arrêté d'interdiction d'accès sur les lieux a été pris, a-t-elle précisé.

Selon le parquet, il est "pratiquement certain" que le gaz est à l'origine de l'explosion. Une enquête a été confiée aux gendarmes de Saint-Jean-d'Angély.