Condamné pour somnambulisme sexuel

FAITS–DIVERS avait imposé une fellation à sa fille pendant son sommeil...

M.P.

— 

Acquitté en première instance au bénéfice du doute, un père de famille a été condamné vendredi par la cour d’appel de Mons à quatre ans de prison ferme pour le viol de sa fille en juin 2008, relate l’agence belge Belga. L’homme avait prétexté souffrir de sexomnie, ou somnambulisme sexuel.

Les cris de l’enfant

Le 23 juin 2008, alors qu’il avait la garde de sa fille de quatre ans, il s’était retrouvé dans la nuit accroupi au dessus d’elle, la poussant à lui faire une fellation. Ce sont les cris de son enfant qui l’ont réveillé. S’il s’est excusé, il a fait jurer à sa petite fille de ne pas en parler. Mais l’enfant en a parlé à sa grand-mère qui a alerté la justice.

Les experts interrogés par le tribunal n’ont pas pu déterminer clairement si le père de famille était bien atteint de cette pathologie. En mars 2010, le ministère public avait fait appel après l’acquittement du père de famille. Le jeune âge de l’enfant a motivé la peine de quatre ans de prison.