Société

La justice française à la traîne

Dans les faits, le budget de la justice est en constante augmentation depuis plusieurs années. Mais une autre hausse, celle du nombre de dossiers traités, n'apaise pas le flux tendu dénoncé par les magistrats. En 2002, le ...

Dans les faits, le budget de la justice est en constante augmentation depuis plusieurs années. Mais une autre hausse, celle du nombre de dossiers traités, n'apaise pas le flux tendu dénoncé par les magistrats. En 2002, le budget de la justice en France était de 4,5 milliards d'euros (voir infographie). En 2011, il atteint 7,128 milliards, avec une progression de 4,15 % par rapport à 2010. Toutefois, environ la moitié de cette somme va à l'administration pénitentiaire, dans un contexte où les conditions de détention sont régulièrement épinglées. Conséquence, le budget français de la justice proprement dite a l'une des progressions les plus faibles de l'Union, selon la dernière étude de la Commission européenne pour l'efficacité de la justice parue à la fin 2010, mais portant sur 2008. En outre, sur le critère de la part du PIB consacrée, la France se classe derrière tous les pays de richesse comparable, excepté la Finlande. Le nombre de juges et de procureurs pour 100 000 habitants est également l'un des plus faibles d'Europe. La Chancellerie conteste ces comparaisons y opposant les spécificités des systèmes judiciaires.Anthony Nataf