Messi triple le plaisir... Manchester United perd contre le dernier de Premier League...

FOOT Tout l'actualité des championnats européens...

A.P. et B.V.

— 

Lionel Messi chambre Sergio Aguero, le 5 février 2011 à Barcelone.
Lionel Messi chambre Sergio Aguero, le 5 février 2011 à Barcelone. — G.Nacarino / REUTERS

MU chute à Wolverhampton

Celui qui avait misé 100 euros sur une défaite de Manchester United à Wolverhampton peut être content: il est riche désormais ou pas loin. Invaincu cette saison en Premier League, MU a chuté chez le dernier du classement. Et pourtant Manchester a mené dès la 3e minute grâce à Nani avant de craquer par la suite. Les Mancuniens ont aussi perdu pour deux semaines, leur capitaine Rio Ferdinand, blessé.

Comment ne pas gagner alors qu’on mène 4-0…

La réponse avec les Gunners d’Arsenal. Face à Newcastle, les hommes d’Arsène Wenger ont mené 3-0 après dix minutes et 4-0 à la mi-temps. Puis tout est parti à vau l'eau. Diaby a vu rouge après s’être énervé contre Joey Barton auteur d’un tacle assassin sur lui et les Gunners «ont paniqué» de l’aveu même de Wenger. Newcastle a été aussi bien aidé dans sa folle remontée par les deux pénaltys généreusement accordés par l’arbitre. S’il n’avait pas perdu chez le dernier, Patrice Evra pourrait chambrer.

Messi voit triple

Le football c’est tout de suite plus simple avec Lionel Messi dans son équipe. Face à l’Atletico Madrid, l’Argentin du Barcelone a encore fait très fort en inscrivant un nouveau triplé (deux buts certifiés 100% Messi et le dernier plus en opportuniste). Messi en est déjà à 24 buts en 22 journées de Liga. Il devance désormais Cristiano Ronaldo de deux unités. De quoi énerver le Portugais avant le match du Real Madrid contre la Real Sociedad.

Le Bayern ne sera pas champion d’Allemagne…

… Ou alors, il s’agira d’un vrai miracle. Après leur défaite chez le seizième de Bundesliga, Cologne (3-2) les Munichois sont relégués à quinze points du leader, Dortmund. A la manière d’un Arsenal, les Bavarois, alors qu’ils menaient 2-0 à la mi-temps, se sont totalement écroulés en seconde, les deux derniers buts coïncidant avec l’entrée en jeu de Franck Ribéry. Comment ça nous sommes mauvaises langues?

Fernando Torres joue gros

Le blondinet espagnol va être la star du Chelsea-Liverpool de dimanche après-midi (17 h). Récemment transféré des Reds aux Blues pour 58 millions d’euros, Fernando Torres ne devrait pas débuter mais pourrait bien faire son entrée en jeu et crucifier, pourquoi pas, ses anciens coéquipiers. Et qu’on ne lui parle pas de trahison. Le garçon n’a pas quitté les Reds, pour l’argent, mais pour le challenge sportif. C’est son agent qui le dit.