Société

Un agriculteur prive la moitié de la Dordogne de téléphone en plantant une vigne

Le vigneron voulait planter sa vigne, il a coupé le téléphone à la moitié de la Dordogne. C’est le journal Sud-Ouest qui rapporte l’histoire: jeudi matin, un agriculteur de Libourne sort sa tractopelle pour creuser son champ mais il sectionne, par inadvertance des fibres optiques et un câble de cuivre. Bilan: la moitié des habitants du département rencontre des problèmes de connexions sur Internet, leur téléphone portable ou leur fixe.

Rapidement prévenue, France télécom bascule le trafic sur d’autres câbles. Mais le réseau sature rapidement – «c’est comme si on déviait le trafic d’une autoroute sur une route nationale», explique un chargé de communication de France télécom. Sur les lieux, des agents de l’entreprise constatent des «dommages importants» et commencent à resouder les fibres optiques. Ce n’est que vers 17h que les habitants coupés du monde retrouveront l’usage de leurs téléphones.