Les vétérinaires lancent une campagne d'affichage sur leur métier

© 2011 AFP

— 

"En soignant les animaux, les vétérinaires vous protègent": sous ce slogan, les vétérinaires de France ont donné jeudi à Paris le coup d'envoi d'une nouvelle campagne d'affichage sur leur métier, dans le cadre de l'année mondiale vétérinaire "Vet2011".

"Espèces protégées par les vétérinaires" : des hommes et des animaux, de races différentes, figurent sur l'affiche mise en place vendredi dans les quelque 6000 cliniques vétérinaires sur tout le territoire.

Elle vise à informer le public "qu'en soignant et en protégeant les animaux, les vétérinaires protégent également la santé des hommes, l'environnement et sécurisent l'alimentation".

Des dépliants seront également à la disposition des clients dans l'ensemble des 16.000 cabinets vétérinaires de France pour rappeler le rôle du médecin des animaux. Un site internet www.lesveterinaires.com présentera toutes les facettes de l'exercice de la profession et son cursus de formation.

"Cette campagne aborde les thèmes essentiels de la santé, l'alimentation et la planète", a expliqué Michel Baussier, président le l'Ordre national des vétérinaires.

"La santé de l'homme passe par celle de l'animal en bonne santé, le vétérinaire veille à la sécurité sanitaire de ce que nous mangeons et s'intéresse à l'ensemble de la faune sauvage et de la bio-diversité", a-t-il précisé.

De son côté, le professeur Jeanne Brugère-Picoux, vétérinaire expert des zoonoses (maladies transmises à l'homme par l'animal), de renommée internationale "a fortement déconseillé les Nac +nouveaux animaux de compagnies+, comme les rats et les reptiles dans les maisons". "Ils peuvent transmettre des maladies comme la salmonellose aux jeunes enfants".

"Quand il y a une maladie animale nouvelle, comme la grippe de type H1N1, le vétérinaire est le mieux placé pour prévenir les risques pour l'homme", a-t-elle insisté "grâce à sa large connaissance des espèces animales".

En outre, les vétérinaires concourent à l'organisation et à la réalisation de plus de 120.000 contrôles de la chaîne alimentaire par an.

La profession de vétérinaire est née il y a 250 ans sur décision du roi Louis XV, qui autorisa l'ouverture, dans les faubourgs de Lyon, de la première école vétérinaire au monde, visant à enseigner comment "guérir les maladies à bestiaux" pour favoriser le développement de l'élevage.