La famille de Tony Meilhon l'implore de «dire la vérité, par respect pour la famille»

TÉMOIGNAGE C'est digne d’un film d’horreur», se désole son beau-frère, catastrophé par la découverte du corps démembré de Laëtitia...

A Nantes, Guillaume Frouin

— 

Une photo de Laëtitia placardée à La Bernerie-en-Retz, en Loire Atlantique, le 24 janvier 2011.
Une photo de Laëtitia placardée à La Bernerie-en-Retz, en Loire Atlantique, le 24 janvier 2011. — REUTERS/Stephane Mahe

«On imaginait tout sauf ça, c’est digne d’un film d’horreur», a confié ce mercredi le beau-frère de Tony Meilhon à 20minutes.fr. Sa compagne, Karine, «ne mange plus et ne dort plus depuis dix jours». «C’est dur d’être la sœur de quelqu’un qui a fait une telle atrocité», souffle le trentenaire, qui suit «au jour le jour» les derniers développements de l’affaire dans les médias.

«Il doit le faire par dignité, et par respect pour la famille»

Ce Nantais implore à présent Tony Meilhon de «dire la vérité», pour que les enquêteurs retrouvent le tronc de l’adolescente. «Il n’y a que lui qui puisse répondre», estime l’homme. «Là, il est au pied du mur... Au point où il en est, sa condamnation ne sera pas alourdie: il va passer le restant de ses jours en prison. Mais il doit le faire par dignité, et par respect pour la famille.»

Le couple a vu Tony pour la dernière fois une semaine avant la disparition de Laëtitia. «Il n’était pas très bien, plutôt triste», se rappelle son beau-frère. «Ce n’était pas simple pour lui de vivre tous les jours de la débrouille, sans boulot... Mais, là, vraiment, on ne sait pas ce qui l’a pris.»