Disparue de Pornic: L'ex de Tony Meilhon avait porté plainte contre lui pour «agressions sexuelles» et «menaces de mort»

JUSTICE Selon la jeune femme, le suspect l'avait prévenue qu'il pouvait «être un vrai prédateur» lorsque l'on «se refuse» à lui...

© 2011 AFP
— 

«En tuant Laëtitia, Tony Meilhon s'est vengé de moi.» L'ex-petite amie du suspect dans le cadre de la disparition de Laetitia à Pornic (Loire-Atlantique), a porté plainte contre lui pour «agressions sexuelles» et «menaces de mort», selon des sources judiciaires, confirmant des informations du Parisien et de RTL. «Il m'avait menacée de mort à plusieurs reprises et je sentais qu'il était capable de faire ce qu'il avait dit», a témoigné, sur l'antenne de RTL, Anne-Sophie, 31 ans, qui a fréquenté Tony Meilhon de février à décembre 2010. 

«Le matin où j'ai déposé plainte», le 26 décembre à Nantes, après la rupture d'avec Tony Meilhon, «il était encore chez moi (...). J'ai attendu qu'il parte, j'ai changé le canon de la serrure et je suis allée au commissariat mais je sentais: s'il revient je vais mourir», raconte la jeune femme. Selon la jeune femme, Tony Meilhon lui a expliqué qu'il pouvait «être un vrai prédateur» lorsque l'on «se refuse» à lui. «Il m'a dit que je ne savais pas à quel point il pouvait être pervers», a-t-elle affirmé, en le décrivant comme «très possessif, très jaloux».

«Il ne dira jamais rien sur l'endroit où il a caché le corps»

Elle déclare également, dans une interview accordée au Parisien/Aujourd'hui en France, qu«'il a incendié la voiture d'une de mes collègues de travail, qui a déposé plainte contre lui. Il me terrorisait». Concernant Laetitia, 18 ans, disparue depuis plus d'une semaine, Anne-Sophie assure «qu'il ne dira jamais rien sur l'endroit où il a caché le corps». «Selon lui, tant qu'il n'y a pas de preuves, il croit pouvoir échapper à la justice», poursuit la jeune femme.

Tony Meilhon, mis en examen le 22 janvier pour «enlèvement suivi de mort» et incarcéré, a un passé judiciaire chargé avec notamment un viol avec violence en 1997 et plusieurs autres faits de violences, menaces ou vols, soit 13 condamnations. Laetitia a disparu après avoir quitté à 22h, le 18 janvier, son service dans un hôtel-restaurant de La Bernerie-en-Retz, près de Pornic, où elle était en contrat d'apprentissage. Tony Meilhon a ensuite été vu en sa compagnie à plusieurs reprises dans la soirée.