Cinq sœurs bosniaques bientôt béatifiées

© 2011 AFP
— 

Le pape Benoît XVI a validé vendredi, en même temps que le miracle attribué à son prédécesseur Jean Paul II, le martyre de cinq religieuses bosniaques tuées en Bosnie-Herzégovine entre le 15 et le 23 décembre 1941, ouvrant la voie à leur béatification.

Le décret reconnaissant le martyre des soeurs de l'Institut de la divine charité Maria Giulia (Kata Ivanisevic), Maria Bernadetta (Teresia Banja), Maria Krizina (Giuseppa Bojanc), Maria Antonia (Giuseppa Fabjan) et Maria Berchmana (Carolina Anna Leidenix) a été présenté au pape qui a autorisé sa promulgation, a indiqué le Vatican dans un communiqué.

Ce texte, précisant qu'elles ont été «tuées par haine de la foi», lui a été présenté par le préfet pour la congrégation pour la Cause des Saints, le cardinal Angelo Amato. Benoît XVI a également validé un miracle attribué à l'Italien Giuseppe Toniolo (1845-1918), sociologue et économiste réputé, figure du syndicalisme catholique qui a jeté les bases de la première Démocratie chrétienne en 1894 et a publié le premier journal portant ce nom en 1896.

Le pape a également reconnu une guérison inexpliquée due à l'intercession de la fondatrice de l'Institut des sœurs de la charité de l'Immaculée Conception d'Ivrea (nord de l'Italie) Antonia Maria Verna (1773-1838).

La reconnaissance du martyre ou de miracles est la dernière étape requise avant la béatification.