Raël débouté de sa plainte contre la Suisse

Reuters
— 

Le Mouvement raëlien, qui affirme que les hommes ont été créés par des extraterrestres, a été débouté jeudi par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) d'une requête contre la Suisse qu'il accusait d'avoir porté atteinte à sa liberté d'expression.

Considérée comme une secte par un rapport parlementaire français et par un jugement du tribunal de Fribourg en Suisse, l'association se plaignait de s'être vu interdire par le canton de Neuchâtel de mener une campagne d'affichage dans l'espace public, en 2001.

Promotion du clonage humain

La CEDH dit partager le point de vue des autorités suisses selon lesquelles les affiches, si elles ne comportaient aucun message illicite ou choquant, renvoyaient au site internet de Raël, et par là au site Clonaid qui fait la promotion du clonage humain. Or, celui-ci est interdit par la Constitution fédérale suisse, note la Cour.

Elle estime par ailleurs l'interdiction d'affichage «soigneusement motivée» par des considérations relatives aux possibles dérives sexuelles, morales et autres risques de troubles à l'ordre public qui pourraient découler de la doctrine raëlienne.