Huit Français sur dix vont travailler avec plaisir

© 2011 AFP

— 

Huit actifs sur dix assurent aller avec plaisir au travail, considéré comme un "moyen d'épanouissement personnel" par un tiers d'entre eux, selon un sondage TNS Sofres pour le magazine Le Pélerin à paraître jeudi.

Plus de la moitié (52%) déclare avoir goût au travail "tous les jours ou presque", un sentiment partagé "assez souvent" par 28% ". En revanche, 10% des actifs interrogés avouent n'y trouver que "peu souvent" du plaisir et 8% "rarement ou jamais" (2% ne se prononcent pas).

Le bonheur au travail concerne d'abord les commerçants, les artisans et chefs d'entreprise (92%), alors qu'un quart des ouvriers (26%) s'y rendent sans plaisir.

Pour quelque 36% des actifs, le travail est perçu comme "avant tout un moyen d'épanouissement personnel", une opinion qui grimpe à 46% dans le service public.

Quelque 31% estiment qu'il est "surtout nécessaire pour trouver sa place dans la société" et 32% y voient "d'abord une contrainte pour gagner de l'argent".

Interrogés sur leurs différentes sources de motivation au travail, les Français citent en premier l'intérêt du travail (à 24%), devant la rémunération (18%), la sécurité de l'emploi (17%) et enfin l'ambiance, les relations avec les collègues (15%).

Des résultats qui varient en fonction des catégories professionnelles. L'intérêt du travail prime pour seulement 9% des ouvriers, contre 55% des cadres.

Sondage réalisé du 10 au 13 décembre 2010 auprès d'un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population française de plus de 18 ans, interrogées en face à face à leur domicile.