Gard: Le corps d'une jeune femme disparue depuis plus d'un an identifié

© 2010 AFP

— 

Le corps d'une jeune femme disparue dans le Gard en novembre 2009 a été retrouvé et identifié grâce à des prélèvements ADN, a indiqué ce vendredi le parquet de Tarascon.

«Les prélèvements ADN sont concordants», a affirmé le procureur de la République de Tarascon, Christian Pasta, qui confirme que le corps retrouvé dimanche dans le Rhône à 1 km en amont de Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône) est bien celui de Coralie Moussu, 32 ans, mère d'une petite fille, mystérieusement disparue le 6 novembre 2009.

Pas de traces suspectes sur le cadavre retrouvé

Le procureur de Tarascon s'est par ailleurs dessaisi du dossier au profit du parquet de Nîmes qui avait ouvert une enquête pour disparition inquiétante. «La procédure va m'être transmise dans l'après-midi» de vendredi, a confirmé le procureur de la République de Nîmes Robert Gelli, qui va «immédiatement faire un réquisitoire supplétif dans le dossier déjà ouvert, pour cette fois-ci rechercher les causes de la mort».

«L'enquête va évidemment se poursuivre pour déterminer dans quelles circonstances ce décès a pu survenir», a dit le procureur, ajoutant: «Rien n'est fermé, toutes les hypothèses vont être travaillées». «Ce qui est clair, poursuit M. Gelli, c'est que l'autopsie n'a pas mis en évidence de traces suspectes sur le cadavre retrouvé. Aucune fracture, aucune blessure avec arme. On est toujours sur la piste de la recherche des causes de la mort et pas sur une piste criminelle».

«Le corps a séjourné plus de six mois dans l'eau»

Selon le procureur, «la difficulté, c'est que le corps a séjourné plus de six mois dans l'eau, les recherches sont donc plus compliquées. On va cependant faire le maximum, à travers tous les prélèvements et les analyses pour essayer d'aller encore plus loin dans la recherche des causes de la mort ainsi que sur toutes les investigations que l'on peut faire dans le cadre de l'enquête».

A l'initiative du frère de la jeune femme, plusieurs rassemblements et marches de soutien avaient eu lieu dans le Gard ces derniers mois.