LEHMANN BRIAN / SIPA

JUSTICE

Inceste: Laurent de Villiers saisit la Cour de cassation pour pouvoir poursuivre son frère

La chambre de l'instruction de Versailles n'avait pas renvoyé le procès devant les assises...

Le feuilleton judiciaire des frères de Villiers se poursuit. Alors que la chambre de l’instruction de Versailles avait infirmé vendredi dernier une ordonnance de renvoi devant une cour d'assises pour Guillaume de Villiers, fils du député européen Philippe de Villiers, accusé de viols sur son frère cadet, Laurent, ce dernier a décidé de saisir mardi la Cour de cassation, rapporte ce jeudi Le Parisien.

«La chambre d’instruction a rendu un préjugement, elle n’avait pas à faire un procès avant le procès d’assises», a indiqué au quotidien l’avocat de Laurent de Villiers, Jean-Marc Fedida. Cependant, la décision de la Cour de cassation ne devrait pas être connue avant une dizaine de mois.

Laurent de Villiers avait déposé plainte contre son frère aîné en 2006 pour des viols commis dans les années 1990, alors que les deux hommes étaient adolescents. Leur père, Philippe de Villiers, qui a toujours voulu rester en dehors de cette histoire, avait alors dénoncé une «manipulation politique ignominieuse».