Hébergement d'urgence: «le manque scandaleux de places» dénoncé par Europe Ecologie

SOCIAL Quelque 340 SDF sont morts de froid en 2010...

© 2010 AFP

— 

P. KOVARIK/ AFP

Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a dénoncé lundi «le manque scandaleux» de places dans les centres d'hébergement d'urgence des grandes villes françaises et réclamé d’urgence des moyens supplémentaires pour «éviter que des gens continuent à mourir de froid dans les rues».

«Alors que quatre SDF sont morts ce week-end, Europe Ecologie-Les Verts réclame une nouvelle fois plus de moyens pour l’hébergement d’urgence et le logement en général», selon un communiqué.

«Va-t-on assister à ce décompte morbide tout l’hiver, alors que les conditions météorologiques sont particulièrement éprouvantes depuis quelques semaines pour toutes celles et ceux qui n’ont d’autres moyens que de dormir dehors, faute de places d’hébergement d’urgence», poursuit le texte.

340 SDF morts en 2010

EELV «pousse de nouveau un cri d’alarme et en appelle à la responsabilité des plus hautes instances de l’Etat : il faut des moyens supplémentaires substantiels pour pouvoir loger tout le monde et éviter qu’en France en 2010, des gens continuent à mourir de froid dans nos rues», selon le communiqué.

EELV dénonce également la baisse du budget hébergement dans le projet de loi de finances pour 2011, et la baisse des subventions destinées à la création de logements très sociaux ainsi que celle des aides personnalisées.

Les conséquences directes seront «l’augmentation du nombre de personnes précaires qui auront vocation à être hébergées par les associations», souligne le communiqué. Selon le Collectif les Morts de la Rue, 340 «sans domicile fixe» sont morts depuis début 2010.