Un brûlot anti-islam parmi les meilleures ventes de Noël en Allemagne

© 2010 AFP

— 

Un pamphlet anti-islam, qui a déclenché un immense débat en Allemagne lors de sa sortie en librairie, se retrouve parmi les meilleures ventes de livres essais de Noël, selon la presse, et a déjà fait de son auteur un millionnaire. «En ce moment nous vendons chaque jour quelque 10.000 exemplaires», a assuré un porte-parole de la maison d'édition DVA, Markus Desaga, à l'hebdomadaire Focus samedi.

Cet ouvrage, qui dénonce le manque de volonté d'intégration des immigrés musulmans, s'avère depuis sa sortie fin août un énorme succès de librairie avec déjà 1,25 million d'exemplaires vendus, selon la même source. Dans «L'Allemagne court à sa perte», un ancien dirigeant de la Banque centrale allemande, Thilo Sarrazin, s'en prend notamment aux quelque 4 millions de musulmans qui vivent en Allemagne, les accusant de refuser de s'intégrer.

Ce brûlot a suscité une immense polémique et mis le monde politique dans l'embarras, certains estimant que ce membre du Parti social-démocrate (SPD) n'a fait qu'énoncer une vérité douloureuse sur l'échec de l'intégration. Thilo Sarrazin, qui fait l'objet d'une procédure d'exclusion du SPD après avoir dû renoncer à ses fonctions au sein de la Bundesbank, avait indiqué jeudi que cet ouvrage l'avait rendu millionnaire.

«J'ai négocié un peu plus que les 12%» de droits sur les ventes, avait-il assuré à la télévision alors que l'animateur de l'émission à laquelle il participait lui demandait s'il avait gagné quelque trois millions d'euros avec son livre. Dans ce pamphlet, Thilo Sarrazin estime que l'Allemagne est en train de «s'abrutir» sous le poids des immigrés musulmans. Il avait auparavant déjà montré du doigt les musulmans vivant à Berlin qui selon lui ne sont que des «vendeurs de fruits et légumes», «produisant des petites filles portant le voile».

Il a reçu le soutien d'une majorité d'Allemands dont 16 millions environ sont immigrés ou d'origine étrangère, sur une population de 82 millions d'habitants.