Une résidence partiellement détruite à l’explosif en Corse du Sud

E.O.

— 

Une maison a été partiellement détruite par des explosifs à Fozzano (Corse du Sud), dans la nuit de mercredi à jeudi, rapporte Corse-Matin.
L’attentat n’a pas fait de blessés. Les propriétaires de la résidence sont des ressortissants suisses, absents lors de l’explosion.

Les gendarmes ont trouvé sur les murs de la maison l’inscription «speculatori fora» [«les spéculateurs dehors»] ainsi que le sigle du FLNC, le front de libération nationale corse, ancien mouvement nationaliste armé. Le parquet antiterroriste de Paris a été saisi de l’affaire.