le plan licence, deux ans après

— 

Les étudiants en premier cycle à l'université échouent-ils moins qu'auparavant ? La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, va devoir répondre aujourd'hui à cette question en faisant le bilan des deux premières années du plan Réussir en licence. Selon nos informations, celui-ci n'aurait pas porté ses fruits en 2009, car le taux d'échec des étudiants en première année était toujours de 48 %. Les chiffres de 2010 se faisant attendre, le ministère table néanmoins sur une amélioration de la situation. Pour donner une nouvelle impulsion à ce plan, Valérie Pécresse devrait annoncer l'introduction en deuxième année de licence d'un semestre de professionnalisation. Son but : mieux préparer les jeunes à la vie active via des stages, des projets sous le tutorat d'un senior en entreprise… La ministre mettra aussi l'accent sur le développement des réorientations. Car pour l'heure, les étudiants qui ont pris une mauvaise voie à la fac ont du mal à changer de cap. Mais les passerelles entre licence, DUT, BTS et prépas devraient être bientôt plus accessibles.delphine bancaud