Le chef du protocole de Kadhafi remis en liberté par la justice française

© 2010 AFP

— 

La justice française a remis en liberté mercredi Nouri El-Mismari le chef du protocole du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, », a annoncé la cour d'appel de Versailles. La Libye réclame son extradition pour détournement de fonds.

La cour a estimé que cette détention était frappée «d'irrégularité» au vu de la Convention européenne des droits de l'homme.

Demande d’asile politique en France ?

Le chef du protocole du dirigeant libyen avait été interpellé le 29 novembre en France, à la demande des autorités libyennes qui le soupçonnent de détournement de fonds. Il avait été placé en détention dans l'attente de l'examen d'une demande d'extradition formulée par la Libye. Cette demande, que conteste Nouri El-Mismari, sera examinée lors d'une audience de la cour d'appel le 23 décembre.

«Je suis venu en France pour des problèmes cardiaques, je suis innocent de tout ce qu'on m'accuse en Libye, le protocole ne gère pas de fonds publics car le budget du protocole relève du ministère des Finances», a déclaré Nouri El-Mismari mercredi.

Au moment de son arrestation, une source proche du dossier avait indiqué que Nouri El-Mismari avait pris la fuite vers la France en vue d'une demande d'asile politique, alors qu'il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt délivré par Tripoli.