RAIL

L'Etat et la SNCF d'accord pour pérenniser 40 lignes ferroviaires

300 millions d'euros vont être injectés...

D'accord sur toutes lignes. Lundi, l'Etat et la SNCF se sont entendus sur le maintien et la modernisation de 40 lignes ferroviaires dites «d'équilibre du territoire», qui prévoit plus de 300 millions d'euros d'investissements dans le matériel roulant, a annoncé le secrétariat d'Etat aux Transports.

Cette convention, paraphée par le secrétaire d'Etat Thierry Mariani et le président de la SNCF Guillaume Pépy, concerne 40 liaisons Corail, Intercités, Téoz et Lunéa qui transportent 100.000 voyageurs par jour et desservent 367 villes dans 21 régions.

Financement partagé

L'Etat s'engage à verser une compensation annuelle de 210 millions d'euros pendant trois ans en faveur de ces liaisons. «Il s'agit d'équilibrer l'exploitation de ces lignes, certaines étaient déficitaires depuis de nombreuses années et menacées de disparaître», explique le communiqué.

Le financement de la compensation versée par l'Etat sera assuré par la taxe d'aménagement du territoire à hauteur de 35 millions d'euros et par une contribution sur le chiffre d'affaires des services grande vitesse et des résultats des grandes entreprises ferroviaires, pour 175 millions.