Gare aux vols de smartphones

POLICE Les téléphones plus tentants que les portefeuilles....

H. C.

— 

Une personne utilise un smartphone.
Une personne utilise un smartphone. — REUTERS/Stelios Varias

D'après une étude de la sous-direction régionale de la police des transports (SRPT) publiée lundi, un vol commis dans les transports sur deux concerne un portable. Parmi ces objets du désir, 68 % de smartphones.

Plus inquiétant, ces vols sont plus souvent perpétrés avec violence que les autres: les portables représentent les trois quarts de ces forfaits. Mais le vol avec violence étant la condition pour que les assurances remboursent, les propriétaires de smartphones peuvent être tentés de déclarer quelques gifles ou coups de pied. Précision utile, « le moment de la fermeture des portes est un élément facilitateur du passage à l'acte ». Quand la sonnerie retentit, gare aux poches, donc.

Et s'il est trop tard, il y a de grandes chances pour que votre smartphone atterrisse dans le 18e. « Les enquêtes et les affaires élucidées démontrent l'émergence d'un marché parallèle, sous le manteau, ce que confirment les arrestations menées cette semaine non loin de Barbès-Rochechouart », précise la SRPT.