Neige: Thierry Mariani prédit de nouveaux problèmes avec la neige

METEO Le secrétaire d'Etat aux Transports ne promet pas vraiment de moyens supplémentaires pour cette semaine...

Corentin Chauvel

— 

Thierry Mariani, secrétaire d'Etat aux Transports, au Conseil des ministres le 17 novembre 2010. 
Thierry Mariani, secrétaire d'Etat aux Transports, au Conseil des ministres le 17 novembre 2010.  — AFP PHOTO/BERTRAND LANGLOIS

De nouveaux épisodes neigeux sont attendus cette semaine sur le pays et les problèmes qui vont avec également, selon le secrétaire d’Etat aux Transports, Thierry Mariani, interrogé ce lundi dans Le Parisien.

Malgré la pagaille occasionnée mercredi dernier, le secrétaire d’Etat ne prévoit pas plus de moyens pour contrer la menace à venir. «Acheter davantage de saleuses ne changerait rien et me paraît disproportionné», indique par exemple Thierry Mariani, qui estime, fataliste, que «tous les moyens de l’Etat étaient engagés» la semaine dernière.

«Les ennuis zéro, ça n’existe pas»

En effet, «les pouvoirs publics ne peuvent pas tout faire et les ennuis zéro, ça n’existe pas», clame le secrétaire d’Etat. Point de mea culpa donc si ce n’est la décision un peu trop tardive d’interdire la circulation des poids-lourds. Et quant à la mauvaise anticipation des chutes de neige, elle reste l’apanage de Météo-France: «Les quantités de neige attendues en Ile-de-France ont été sous-estimées, mais les prévisionnistes ont fait leur travail du mieux qu’ils pouvaient.»

Outre la plus grande prudence et une invitation à rester chez soi par temps de neige, Thierry Mariani préconise cependant quelques mesures sommaires. Parmi celles-ci: un renforcement du système d’alerte ou encore la priorité donnée au déneigement des axes de passage des bus afin d’inciter les usagers à utiliser les transports en commun.