Société

Un sous-marin anglais suspecté

L'affaire du Bugaled-Breizh pourrait bientôt connaître un nouveau rebondissement. L'hebdomadaire Le Marin publie, dans sa dernière livraison, un témoignage anonyme mettant en cause un sous-marin britannique, le Turbulent. ...

L'affaire du Bugaled-Breizh pourrait bientôt connaître un nouveau rebondissement. L'hebdomadaire Le Marin publie, dans sa dernière livraison, un témoignage anonyme mettant en cause un sous-marin britannique, le Turbulent.
L'insubmersible de la Royal Navy aurait participé, le jour du naufrage du chalutier, à un exercice militaire sur zone. Le bâtiment britannique aurait ensuite envoyé un message signalant une avarie quelques heures après le naufrage du chalutier avant de rejoindre son port d'attache, ce que démentent les autorités anglaises.
Une expertise récente avait mis en cause dans l'accident un sous-marin américain. Le naufrage du Bugaled-Breizh, le 15 janvier 2004, avait provoqué la mort des cinq membres d'équipage.