Éric Molinié nommé à la tête d'une Halde en sursis

H. D.

— 

Eric Molinié, myopathe, est âgé de 50 ans.
Eric Molinié, myopathe, est âgé de 50 ans. — FACELLY / SIPA

Après avoir assuré l'intérim de Jeannette Bougrab, nouvelle secrétaire d'Etat à la Jeunesse et à la Vie associative, Eric Molinié a été nommé samedi président de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) par décret présidentiel.
Agé de 50 ans, diplômé de HEC, il est atteint d'une myopathie depuis l'âge de 8 ans. Il est surtout connu pour son engagement dans la lutte contre les discriminations envers les personnes handicapées. Nommé vice-président du collège de la Halde en septembre, il assure en parallèle les fonctions de conseiller Handicap auprès du président d'EDF, de directeur du développement durable du groupe et de vice-président de l'Association des paralysés de France. Il a aussi présidé l'Association française contre les myopathies.
Depuis sa création en 2004, la Halde, autorité administrative indépendante, tente d'imposer sa légitimité dans la lutte contre les discriminations. Plus consensuel que sa prédécesseur, Eric Molinié s'est engagé à ne pas prendre des positions contraires aux délibérations adoptées par le collège de la Halde. Il risque pourtant de voir son mandat écourté s'il échoue à défendre l'autonomie et l'expertise de l'institution. En vertu d'une révision constitutionnelle, la Halde devrait en effet être fondue dans le Défenseur des droits au début 2011.