Arnaud Montebourg mis en examen dans l'affaire Woerth-Bettencourt

JUSTICE Le socialiste est poursuivi pour diffamation par l'épouse d'Eric Woerth, Florence Woerth...

M.P.
— 
Arnaud Montebourg propose une "charte" avec "règles" et "objectifs" de la primaire ouverte socialiste visant à désigner son candidat en 2012, dans un rapport qu'il vient de remettre à Martine Aubry, et dont l'AFP a obtenu copie lundi.
Arnaud Montebourg propose une "charte" avec "règles" et "objectifs" de la primaire ouverte socialiste visant à désigner son candidat en 2012, dans un rapport qu'il vient de remettre à Martine Aubry, et dont l'AFP a obtenu copie lundi. — Jeff Pachoud afp.com

Alors que le volet familial de l'affaire Bettencourt est en train de se clore, le volet politico-financier et sa myriade d'affaires continue. Arnaud Montebourg a été mis en examen le 1er décembre par le doyen des juges d’instruction de Paris, révèle Europe1.fr ce mardi.

Florence Woerth, l'épouse de l'ex-ministre du Travail, le poursuit pour diffamation pour des propos qu'il a tenus à son encontre le 19 juin dernier sur L'Express.fr: «Nous avons un ministre du Budget, en même temps trésorier de l'UMP, dont la femme travaille à organiser la fraude fiscale de Mme Bettencourt».

«Un honneur» pour Montebourg

Des propos qui avaient provoqué la colère du couple Woerth, notamment de Florence Woerth, qui avait dans la foulée porté plainte contre le député de Saône-et-Loire, par ailleurs avocat à la ville. 

La nouvelle de sa mise en examen n'a pas inquiété le député socialiste. Bien au contraire. «Être mis en examen pour prétendue diffamation à la demande de la famille Woerth est un honneur. Bien cordialement à vous», réagi l'élu sur son compte twitter ce mardi matin.