Banques: L'appel d'Eric Cantona sous le feu des critiques

BANQUES Il invite à vider ses comptes demain...

Delphine Bancaud
— 
Eric Cantona, juin 2010 à Rome, Italie
Eric Cantona, juin 2010 à Rome, Italie — SIPA

Les banquiers sont dans leurs petits souliers. Ils sauront demain si l'appel d'Eric Cantona à vider en masse les comptes en banque a été suivi. En octobre, dans une vidéo diffusée sur Internet, l'ancien attaquant devenu acteur avait plaidé pour un «bank run» (panique bancaire) pour faire la «révolution».

«S'il y a trois millions de personnes qui retirent leur argent des banques, le système s'écroule», avait-il martelé. Une suggestion immédiatement reprise par deux internautes, via le site bankrun2010.com, qui ont décidé de planifier l'événement le 7 décembre dans plusieurs pays d'Europe.

Les politiques s'en mêlent

Pour augmenter le buzz, une page Facebook intitulée «Révolution! Le 7 décembre, on va tous retirer notre argent des banques» a également été créée. Dimanche, plus de 36.000 internautes étaient inscrits pour participer à l'événement et 27.000 pensaient peut-être rejoindre le mouvement.

Une menace qui n'a pas été prise à la légère par certains banquiers, à l'instar de Jean-François Sammarcelli, directeur délégué de la Société générale qui a déclaré vendredi: «Il n'y a rien de pire dans l'histoire qu'un “bank run”.» Christine Lagarde et François Baroin ont aussi vivement réagi, taxant Cantona d'irresponsabilité et l'invitant à se cantonner au football.

Allez-vous vider vos comptes? Pensez-vous que cela peut être efficace? Ou croyez-vous au contraire que ce serait dangereux? Dites-nous ce que vous comptez faire dans les commentaires ci-dessous.