Dans une commune de l'Aisne, la rue Pétain devient rue de la Paix

— 

Le village de Parpeville (Aisne) a décidé de débaptiser sa rue Pétain pour lui offrir le nom plus consensuel de rue de la paix, rapporte le quotidien L’Union. La décision a été validée en conseil municipal mardi soir par sept voix pour, trois contre et une abstention.
Ce changement a été impulsé par le préfet de région qui avait écrit le 19 novembre une lettre au maire de Parpeville pour lui rappeler que «Philippe Pétain a été frappé d'indignité nationale en 1945 et condamné pour crime contre la République».
La petite commune de 220 habitants était la dernière de Picardie à posséder une artère du nom du maréchal. Le 5 novembre dernier, le village de Dernancourt (Somme) avait en effet déjà débaptisé sa rue Pétain.
L’Union rappelle toutefois qu’une rue Pétain existe toujours dans la commune de Tremblois-lès-Carignan, dans les Ardennes.