J.LEGUERRE / AFP

SOCIAL

Banque alimentaire: une collecte nationale pendant deux jours pour aider les plus démunis

Des bénévoles vont recueillir des aliments dans les supermarchés...

Si vous allez faire vos courses ce vendredi ou samedi, ce sera l’occasion de participer à la collecte nationale des banques alimentaires. Au total, 9.000 supérettes, supermarchés et hypermarchés de France participeront à l’opération qui va mobiliser 100.000 bénévoles. L’objectif: récolter 13.000 tonnes de denrées, soit près de 1.000 tonnes de plus que l’an dernier, ce qui représentait l’équivalent de 23 millions de repas.

Comment donner?
Des bénévoles des banques alimentaires se trouveront à l’entrée de votre magasin, prêts à recueillir les produits issus de vos courses que vous voulez bien leur donner. Un site d’information, créé par la Fédération du commerce et de la distribution, permet notamment de consulter les magasins qui participeront à l’opération. Il est particulièrement important de donner lors de ces deux journées car ce seront les seules, d’ordre national, à être organisées chaque année, en dehors de celles qui peuvent être entreprises de manière ponctuelle par les 79 banques alimentaires françaises.

Que faut-il donner?
Ce qui compte, c’est «une aide alimentaire de qualité», indique la Fédération française des Banques alimentaires, contactée par 20minutes.fr. En priorité, il convient ainsi de donner des conserves de fruits, légumes, viande et poisson. Mais les Banques alimentaires ne refuseront pas des produits «plaisir» tels que du chocolat ou du café. En revanche, les produits frais sont proscrits et le besoin en pâtes et riz est moindre en raison de partenariats dont bénéficient les Banques alimentaires avec de grands groupes.

Où vont les aliments?
Ils sont redistribués par les banques alimentaires à différentes associations telles que le Secours catholique, le Secours populaire, la Croix rouge ou encore des centres d’action sociaux.