Numérique à l'école: Chatel présente ses mesures

EDUCATION Le ministre a également rencontré des jeunes au salon Educatice à Paris...

© 2010 AFP

— 

Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, a lancé lundi trois chantiers pour améliorer le fonctionnement des établissements de réinsertion scolaire (ERS) dont il a reconnu et "assumé" les incidents, sans remettre en cause le dispositif lui-même.
Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, a lancé lundi trois chantiers pour améliorer le fonctionnement des établissements de réinsertion scolaire (ERS) dont il a reconnu et "assumé" les incidents, sans remettre en cause le dispositif lui-même. — Lionel Bonaventure AFP

Portail internet de ressources pédagogiques à la rentrée, «responsable numérique» dans chaque établissement: Luc Chatel, ministre de l'Education nationale a présenté ce jeudi des mesures pour développer le numérique à l'école, renvoyant l'équipement aux collectivités locales. Il s'agit, «d'ici trois ans», de «passer le cap du numérique», a déclaré le ministre au salon Educatice à Paris.

>> La rencontre de Luc Châtel avec des jeunes en vidéo par SoYouTV:

Salon de l'Education : Chatel face aux jeunes
Videos SoYouTv.com

 

«Nous allons lancer dès la rentrée un grand portail ministériel», qui aura pour objectif de référencer toutes les ressources pédagogiques numériques de l'édition publique (ressources du CNED par exemple) et de l'édition privée (éditeurs de manuels scolaires)», a-t-il affirmé.

Pour pouvoir acquérir des ressources privées, les établissements seront dotés de «chèques-ressources», d'un montant allant de 500 euros annuels pour une école à 2.500 euros pour un lycée, sur une période de trois ans. Dans chaque collège et lycée, sera nommé un «responsable numérique» chargé d'identifier les besoins de formation de ses collègues, d'y répondre soit directement soit en les orientant vers les plans de formations au sein de leur académie.

Dans le cadre du Grand Emprunt, une somme dont le montant n'a pas été précisé sera dégagée pour financer un appel à projet «recherche et développement» lancé début 2011 et destiné à «accélérer les capacités d'innovations des acteurs industriels» dans le domaine des technologies de l'information et de la communication).

S'agissant de l'équipement des écoles, collèges et lycées, le ministre a souligné que cela relevait de la compétence des collectivités locales. Il a souligné un renforcement des relations entre Etat et collectivités locales pour améliorer la «coordination locale».

Une convention de partenariat va être signée notamment avec l'Association des départements de France le 9 décembre. Au total, le financement de ce plan (par l'Etat) se fait par «le rédéploiement de 60 millions d'euros sur trois ans», pour la partie «ressources» et «formation», a précisé à la presse M. Chatel.

>> Les déclarations de Luc Châtel en vidéo par SoYouTV:

Numérique à l'école : Un plan ambitieux mais pas financé
Videos SoYouTv.com