Un prof de chimie condamné à 18 mois de sursis après une explosion meurtrière à Mulhouse

Avec Reuters

— 

Alain Louati, professeur de l'Ecole nationale de chimie de Mulhouse, été condamné ce jeudi à 18 mois de prison avec sursis après une explosion dans son laboratoire qui avait fait un mort et un blessé grave en mars 2006.

Le tribunal correctionnel de Mulhouse l'a reconnu coupable d'homicide et blessures involontaires par négligence ou imprudence. Alain Louati devra également s'acquitter d'une amende de 8.000 euros.
La peine est conforme aux réquisitions du ministère public pour qui l'enseignant-chercheur de 62 ans avait réalisé un montage expérimental, le 24 mars 2006, en négligeant les règles de sécurité.

Lors du procès, en septembre dernier, Alain Louati avait quant à lui nié toute responsabilité et avait mis l'accident sur le compte d'un tiers qui aurait pénétré dans la salle alors qu'il était parti déjeuner.