Nouveaux incidents dans un établissement de réinsertion scolaire

EDUCATION Huit élèves ont été renvoyés, à Portbail cette fois-ci...

C. F.

— 

Luc Chatel à Saint-Dalmas de Tende dans les Alpes Maritimes pour visiter le premier collège de réinsertion scolaire en France, le 13 septembre 2010.
Luc Chatel à Saint-Dalmas de Tende dans les Alpes Maritimes pour visiter le premier collège de réinsertion scolaire en France, le 13 septembre 2010. — Sipa / Bruno Bebert

Alors que les cours ont tout juste repris ce lundi au collège Volney, à Craon, en Mayenne, un autre établissement de réinsertion scolaire fait parler de lui.

>> Les établissements de réinsertion scolaire, comment ça marche? Pour le savoir, cliquez ici

La semaine dernière, c’est à Portbail, dans la Manche, que des incidents ont éclaté. Selon Le Parisien, deux élèves ont été renvoyés jeudi dernier pour s’en être pris au patron du bar-tabac local. Samedi, ce sont les six élèves restants qui sont retournés dans leur famille après une nouvelle altercation dans ce même bar-tabac.

Une réunion à Bobigny

Selon Ouest-France, une réunion doit se tenir ce lundi à Bobigny, entre élèves, parents, représentants de l’Inspection académique, pour décider de la suite à donner à cette expérience.

A Craon, cinq élèves, également originaires de Seine-Saint-Denis, avaient été renvoyés après un affrontement avec des collégiens dans la cour de récréation. Ce lundi matin, entre 50 et 75% des élèves sont tout de même restés chez eux, selon l'inspection académique et les syndicats. «Sur 336 élèves, 180 étaient en cours», précise l'inspection académique à 20minutes.fr.