Ministredu travail

— 

S. ORTOLA / 20 MINUTES

A la tête de l'UMP, il n'avait pas la « bougeotte ». Cible des attaques virulentes de Jean-François Copé, Xavier Bertrand s'est finalement résolu à céder les rênes du parti à celui qu'il qualifiait encore récemment de « sniper ». Il récupère, au passage, un vaste portefeuille ministériel : celui du Travail, de l'Emploi et de la Santé.
A 45 ans, l'ancien maire de Saint-

Quentin connaît bien les dossiers qu'il a choisis. Lors de ses passages ministériels, il a notamment géré la mise en place du service minimum, une partie de la réforme des retraites en 2003, mais aussi l'interdiction de fumer dans les lieux publics.V. V.