Avantage fiscal aux jeunes mariés: pour Michel Sapin, l'amendement d’Hervé Marition est «discriminatoire»

CONTRE Il défend le retour de l'avantage pour tous...

Propos recueillis par Oriane Raffin

— 

L'ancien ministre de l'Economie socialiste Michel Sapin, en juin 2009, à Paris.
L'ancien ministre de l'Economie socialiste Michel Sapin, en juin 2009, à Paris. — FACELLY/SIPA

Michel Sapin, député PS et membre de la commission des finances, s’oppose au texte de l’UMP visant à supprimer l’avantage fiscal pour les jeunes mariés et pacsés.

Que pensez-vous de l’amendement d’Hervé Mariton, rendant l’avantage fiscal aux jeunes mariés mais pas aux jeunes pacsés?
Nous sommes opposés à cet amendement, pour ce qu’il a de discriminatoire. On n’a pas créé le Pacs pour créer une différence fiscale ensuite entre les pacsés et les mariés! C’est inacceptable.

Pourquoi?
Toute l’évolution de la loi française a été de lutter contre les discriminations. On ne peut pas accepter un retour en arrière sur ce principe. Ce serait le retour d’une vision familiale dépassée!

La suppression de l’avantage fiscal pour tous alors?
La suppression de cet avantage fiscal n’est pas la priorité des priorités! Il y a bien d’autres niches fiscales à mettre à bas, notamment le bouclier fiscal. Ce coup de pouce peut-être utile à ceux qui s’installent.