Le DAL fête ses 20 ans et le début de la trêve hivernale des expulsions

AFP

— 

L'association Droit au logement (Dal) fêtait symboliquement ses 20 ans dans une salle de concerts parisienne dimanche. «On fait la fête parce que les expulsions sont terminées et nous profitons des rares instants où c'est le cas», a déclaré à l'AFP Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole et co-fondateur du Dal.

Mal-logés, relogés, militants bénévoles et sympathisants de l'association étaient conviés dès 15h et jusqu'à l'aube lundi matin pour un «événement festif et politique» à la Machine du Moulin Rouge (XVIIIe), en présence d'une trentaine de groupes et artistes, dont Bénabar, des membres du collectif Jeudi noir, du comédien Pierre Richard ou de la journaliste Florence Aubenas.

Créée fin octobre 1990, l'association a bâti sa renommée sur des actions souvent coup de poing: ouverture de squats, "réquisitions" de bâtiments vides, manifestations. Aujourd'hui, le Dal compte environ 10.000 adhérents et a obtenu depuis sa création le relogement d'environ 20.000 familles.