Le dernier ours autochtone des Pyrénées est mort

avec AFP
— 

Camille, le dernier ours autochtone des Pyrénées, est désormais considéré comme décédé. «Malade et d'un âge avancé, il est formellement donné pour mort, après n'avoir pu être localisé pendant de nombreux mois par les membres des équipes de surveillances de l'ours dans les Pyrénées», affirme l'association espagnole de protection des animaux Fapas (Fonds pour la protection des animaux sauvages).

Selon Ecologistas en accion, la dernière photo prise de l'animal, seul présent du côté espagnol des Pyrénées, date du 5 février. L'absence depuis de traces de Camille et d'attaques de brebis qui pourraient lui être attribuées «certifie pratiquement la mort» de l'ours, ce qui confirme «le plus noir des présages», estime l'association. Tous les autres ours vivant dans la région (Pyrénées française et espagnole), une vingtaine actuellement, ont été réintroduits de Slovénie.